banniere 2019ombre2

-13a_20150124Janvier 2015 -
Troisième rencontre de championnat Excellence pour nos garçons de moins de treize et pas n'importe laquelle puisqu'ils recoivent Versailles, l'un des favoris au titre.

Equipe de Versailles qui a survolé ses délayages et qui jouera, comme nos verts, le tournoi région à la fin du mois.

Et pourtant tout va bien commencé avec deux réalisations de Loïc, nos verts semblent sur une bonne dynamique et c'est tant mieux parce qu'il y a du costaud en face. 4-2 en 2 minutes. Puis malheureusement le compteur vert va se bloquer là un petit moment, faute à des chenaysiens devenus brouillons et qui se font chiper un grand nombre de ballons, trois minutes plus tard c'est Versailles qui a deux longueurs d'avance, 4-6.

Le temps mort de Greg, pourtant salvateur habituellement, n'y changera rien, les verts ne sont pas dans leur match et subissent le jeu versaillais. Des visiteurs qui ne tremblent pas devant les filets et font mouche à chaque tir, les locaux ont cinq buts de retard à deux minutes de la fin de cette pèriode(8-13).

Nos verts ont des difficultés également car les versaillais ont un peu oublié le règlement et proposent une défense placée qui est normalement interdite lors de cette première pèriode homme à homme. Malgré cela, ils vont se remettre sur les rails avec des réalisations de Paul, Loïc et Livio à la toute dernière seconde. L'écart est réduit à trois buts à la pause(11-14).

Pause qui va faire du bien à nos jeunes pousses après cette première pèriode aux antipodes de ce qu'ils nous proposent habituellement.

Mais le cauchemar va continuer, seul Livio semble dans son match et permet à ses co-équipiers de ne pas prendre l'eau avec trois buts en ce début de seconde pèriode, mais les bleus de Versailles continuent de faire la différence sur les contres et ne se posent pas de questions en attaque.

Contrairement à nos chenaysiens qui n'arrivent pas à trouver de solutions et surtout des Loïc et Arthur qui n'osent pas des shoots de loin largement à leur portée face à une défense qui ne monte pas. Résultat Versailles continue d'accroître son avance à la fin de cette période et envoi les chenaysiens à cinq longueurs, 18-23.

Quelques inquiétudes planent dans les gradins de Nouvelle-France, bien remplis d'ailleurs merci à tous, avant la reprise et les treize dernières minutes ou il faudra tout donner.

Loïc qui n'est pas dans son meilleur jour dans les buts a laissé sa place à Xavier. Et celui-ci va aussitôt s'illustrer en arrêtant le premier tir versaillais et c'est une nouvelle fois Livio qui va remettre la machine verte sur les rails avec deux buts. Mais quatre buts séparent toujours les deux formations (20-24 à la 28ème).

Ecart qui restera le même pendant les six prochaines minutes, les deux équipes se rendant coup pour coup(23-27 à la 34ème). Au handball, tout est possible, même remonter quatre buts de retard en cinq minutes.

Et c'est ce qu'ils vont faire, nos chenaysiens. Bien aidés par un Xavier fort de quatre arrêts et aussi.........d'un Loïc retrouvé. Les Versaillais ne marqueront plus et semblent avoir les jambes sciées là ou des ailes poussent à notre Loïc qui y va enfin de ses tirs lancés à dix mètres.

Il reste 2mns et nos chenaysiens sont revenus à une longueur 26-27. La tension est à son comble dans le gymnase. Un arrêt de Xavier permet ensuite à nos verts de recoller à une minute de la fin du temps réglementaire, 27-27.

Les visiteurs sont sonnés et perdent le ballon qui va permettre à Loïc de donner la victoire aux siens à treize secondes du buzzer. L'exploit est accompli, ils sont revenus de nul part et remportent ce derby 28-27.

Que retenir de cette rencontre, certainement pas les deux premiers tiers-temps catastrophiques quasiment en tous points. Mais certainement le sang-froid de la dernière période pour revenir du diable vauvert.

Un grand bravo aux deux formations qui nous ont offert un très grand spectacle et bonne chance à Versailles pour leur tournoi région.

Merci également à Timothée pour son arbitrage qui n'a pas été de tout repos pendant ces 39 minutes.

Prochaine rencontre dimanche prochain, 11h30 à Nouvelle-France face à un autre candidat au titre, Plaisir qui ne s'est incliné que de deux tout petits buts face à Versailles.

Pascal

levestiaire ban